L'acide Folique, parlons-en !

by - mai 15, 2018




Vous avez décidé d'avoir un bébé et vous prévoyez de tomber enceinte dans les mois qui viennent. Il est temps de revoir votre alimentation et votre mode de vie dès maintenant! 
Pourquoi? Parce que votre état de santé influera sur votre fertilité dans un premier temps, puis sur le déroulement de votre grossesse et le développement de votre bébé!
   De nombreuses recherches scientifiques ont démontré notamment que l'acide folique était primordiale pour le développement du bébé.
Je vais vous épargner le discours scientifique de synthèse des hormones & co que je ne maitrise pas, mais en gros c'est une vitamine essentielle au développement normal de la colonne vertébrale, du cerveau et du crâne de votre bébé, particulièrement au cours des quatre premières semaines de la grossesse.
  Si vous parlez de votre projet bébé au corps médical, on vous prescrira très probablement de l'acide folique en amont.

Qu'est-ce que l'acide folique ?
  L'acide folique fait partie des vitamines du groupe B ; il s'agit plus précisément de la vitamine B9. Divers termes sont employés pour qualifier cette vitamine. On parle ainsi également de folacine, appelée acide folique pour la forme synthétisée servant de supplément et folate pour celle présente naturellement dans les aliments.
Les besoins quotidiens de la mère en vitamine B9 augmentent donc considérablement pendant la grossesse et l'allaitement, périodes intenses de croissance cellulaire. Notez que vos besoins seront d'autant plus importants si vous utilisiez un contraceptif oral car la pilule épuise les réserves de folacine.

Les risques d'une carence en vitamine B9
  La carence en vitamine B9 risque de générer une anémie chez la mère mais surtout des malformations chez le bébé. La malformation la plus fréquente induite par une telle carence touche le tube neural ou moelle épinière du bébé à naître.

Comment augmenter votre apport en folates ?
  La vitamine B9 est présente à l'état naturel dans de nombreux aliments. La levure en paillettes, à saupoudrer sur les salades ou les soupes, en est une très bonne source. On en trouve également dans les légumes à feuilles vertes, comme les épinards, le cresson, la mâche, la chicorée, le pissenlit, la laitue et autres salades vertes. Certains fruits et légumes en contiennent : le melon, le kiwi, les fruits rouges, la banane, l'orange, la tomate mais aussi les choux et les asperges. Enfin, vous en trouverez dans les noix, les châtaignes, les légumineuses, les œufs, certains fromages et les céréales complètes.
Les folates des aliments se dégradant au contact de l'air et à la chaleur, il est recommandé de consommer régulièrement des crudités, de ne pas éplucher les fruits et légumes à l'avance et de conserver les aliments au réfrigérateur.


L'apport nutritionnel recommandé est de 400 mcg par jour pour l'adulte. Il est de 600 mcg par jour pour la femme enceinte. Les sources alimentaires en acide folique sont donc nombreuses (les légumes verts, particulièrement les épinards, les légumineuses, les céréales complètes comme vu plus haut) mais également dans la levure alimentaire (levure de bière).
Donc une bonne cure de levure de bière pour les cheveux et une bonne alimentation riche en légume vert devrait vous éviter d'être carencée !
Si vous n'êtes pas prête à faire l'effort d'améliorer votre alimentation, je vous conseille toutefois de vous complémenter.
Deux solutions s'offrent à vous, soit vous vous faites prescrire de l'acide folique (vitamine b9 de synthèse), soit vous trouvez des compléments naturels en vitamine b9 comme ICI par exemple.

 J'avais choisi la deuxième option.

Source:Ma santé Naturelle

You May Also Like

0 commentaires