L'extrait de pépin de pamplemousse, un must have !

by - mai 25, 2018




 C'est le Dr Jacob HARICH qui a découvert les formidables propriétés de l'extrait de pépin de pamplemousse lorsqu'il s'est aperçu que les pépins de pamplemousse ne se compostaient pas dans son jardin.
Il décida donc de s'intéresser de plus près à ces petits pépins pour comprendre le phénomène. Il a ainsi découvert les formidables propriété de l'epp (pour les intimes) sur les bactéries, les virus, les champignons et divers parasites que les antibiotiques traditionnels n'éradiquaient pas en totalité. 
Les pépins de pamplemousse contiennent un actif bien plus puissant et bien moins nocif que les antibiotiques classiques. Des essais comparatifs en concurrence avec 30 antibiotiques puissants et 18 antimycosiques ont été établis par des équipes de recherches internationales.

Dans chaque essai, l’huile de pépin de pamplemousse était d’un effet équivalent ou supérieur sur les souches présentes.

L’extrait de pépin de pamplemousse renforce les défenses immunitaires, alors que les antibiotiques classiques les inhibent plutôt.
Au niveau intestinal, alors que l’extrait de pépins de pamplemousse neutralise les bactéries nocives, il ne touche absolument pas aux indispensables bifidus et ne diminue que très peu les lacto-bactéries.
De plus, l’ensemble de la flore se trouve améliorée.

Normalement, ce produit ne fait l’objet d’aucune réaction allergique. Néanmoins, selon les statistiques, il y a environ 4% des personnes qui présentent une allergie aux agrumes en général. Il faut donc être vigilant si vous êtes concernés.


Quelques exemples d’applications en usage externe.

Gingivite : rincer la bouche et masser les gencives avec 20 gouttes du produit dans un verre d’eau. Tremper la brosse dans le mélange pour désinfection.
Toux, angine : gargarismes avec le même mélange que ci-dessus
Aphtes, mauvaise haleine, muguet (mycose buccale) : rinçage de la bouche avec 20 gouttes dans un verre d’eau
Mycoses auriculaires : appliquer le mélange de 3-5 gouttes pour une cuillerée à soupe d’huile avec un coton tige
Entretien du cuir chevelu (pellicules) : ajouter 10 à 20 gouttes de produit dans la main avec la portion de shampoing.
Verrues : appliquer une goutte pure sur les verrues 2 à 3 fois par jour
Mycose : application d’extrait pur dilué dans un peu de glycérine, 2 à 3 fois par jour jusqu’à guérison complète.
Infections vaginales, mycose vaginale : ne pas laver au savon : Pratiquer des injections avec 3 à 9 gouttes d’extrait dans ¼ de litre d’eau tiède. Y ajouter 5 à 10 gouttes de teinture mère d’écchinacéa.
Tiques : appliquer une goutte pure sur la tique


L’EPP est également utile pour nos animaux de compagnie.
Les poux, les tiques, les mycoses et divers bobos sont traités avec succès.
Bien que la posologie soit à adapter à chaque cas en particulier, de 10 à 30 gouttes d’extrait 2 à 3 fois par jour, bien mélanger dans un verre d’eau. Il a un goût amer prononcé donc moi je préfère le mélanger à 1 jus de fruits.
Herpès des lèvres, ou lèvres gercées : 3 à 5 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile (germe de blé ou olive) et badigeonner.

J'attire votre attention sur la composition des EPP qui est toujorus à vérifier car depuis que l'on a mis en lumière ses vertus, des petits malins en commercialisent de très mauvaise qualité voir truffés de cochonnerie!
Si vous souhaitez approfondir le sujet je vous renvoie sur le site de Raffa qui en a fait un article très complet avec une liste impressionnante de sources ICI


Pour ma part, c'est un indispensable de ma pharmacie !


Image conçue par Freepik

You May Also Like

0 commentaires